off

CCFD et Covid-19 : nos témoins d’une terre solidaire

Le Coronavirus ne connaît pas de frontière. Face à la pandémie, le CCFD-Terre Solidaire est plus que jamais mobilisé aux côtés de ses partenaires. Comment vivent-ils la crise sanitaire et ses impacts ? Peuvent-ils continuer leurs activités ? Du Brésil à la Palestine, de Birmanie à l’Afrique du Sud, retrouvez dans notre dossier spécial, témoignages, analyses, prises de parole. Rien ne doit arrêter la solidarité.

Par exemple, en République Démocratique du Congo RDC, le CCFD Terre Solidaire agit :

Pour voir d’autres exemples, allez sur le cite du CCFD, ici.


 

Pendant la période de confinement que nous vivons, des personnes vivent en grande difficulté, que ça soit en France, mais aussi ailleurs, dans les pays en développement.

 Les membres du CCFD ont été sensibilisés que, suite à la suppression de la plupart des initiatives organisés par le CCFD pendant cette période de carême à cause du confinement ( exemple à Redon notre vendredi du Carême du 3 avril) , le CCFD et ses partenaires ont des difficultés actuellement à cause du manque d’argent, le carême étant un moment où les dons sont importants et cela n’a pas pu se faire cette année.

Deux exemples sont donnés chez nos partenaires en Mauritanie et à Haîti (voir ci-dessous).

Aussi il nous est demandé d’informer les paroisses (ce qui a été fait en Pays de Redon)  et  mouvements et services d’Eglise de cette situation et de les inviter à solliciter le don.
Je joins le texte “appel au don” édité par le CCFD . Voyez avec votre mouvement comment vous pouvez nous soutenir.

En vous remerciant, au nom du CCFD, de votre attention à ce message, je vous adresse mes cordiales salutations

Christian Bourcier


Témoignage de Mathourin, le partenaire qui devait être reçu pendant le carême:

La situation en Mauritanie :

Tout le monde a peur. Les frontières aériennes du pays sont fermées, et aussi, fermeture des marchés, interdiction du transport interrégional et du transport urbain. Le couvre feu est en place de 18 h à 6 h, Temps Universel. La pêche est très affectée. Il n’y a plus de pêche. Le secteur concerne  55000 personnes. 80% de ces pêcheurs sont des artisans. 90% des captures sont destinées à l’exportation. Il y a peu de transformation. Pas d’avion : pas d’exportation. Actuellement, le marché local est nul. Il pourrait y avoir un transport maritime ? Mais rien n’est organisé dans ce sens.

Matourin fait un parallèle entre agro écologie et pêche artisanale. Il ne comprend pas l’attitude de l’Etat qui autorise la construction de tant d’usines de farines de poisson pour l’export. Pour lui, les petits pélagiques devraient rester aux populations pour les nourrir car elles ont un pouvoir d’achat très faible.

Appel solennel aux donateurs du CCFD-Terre Solidaire.C’est un cri du cœur !


 Partenaire Haïtien Lionel du KNFP:

« En Haïti, la situation est alarmante surtout que notre système sanitaire était déjà en crise. On a des cas déclarés de covid-19 officiellement mais on ne connait pas la situation réelle. La population n’a aucun moyen de supporter un confinement et préfère ne pas y penser pour vivre ou survivre au quotidien.

 Quant à la situation financière du CCFD, c’est vraiment une grande préoccupation. Le KNFP comme je vous l’avais dit est aussi en mauvaise posture. On a des prévisions de rentrées qui ne tiennent plus à cause de la situation. On a même du retard à payer le personnel car on comptait beaucoup sur l’appui institutionnel du CCFD. Je ne sais pas quelles sont les possibilités qu’on le reçoive mais j’espère bien ».


APPEL AU DON CCFD 2020

Pour un don en ligne
https://soutenir.ccfd-terresolidaire.org/

A propos de l'auteur